BFM Tech

Un téléphone portable qui carbure à l'urine

Le chercheur Ioannis Ieropoulos explique comment l'urine est transformée en électricité capable de recharger un téléphone portable.

Le chercheur Ioannis Ieropoulos explique comment l'urine est transformée en électricité capable de recharger un téléphone portable. - -

Des scientifiques britanniques affirment avoir produit suffisamment d’électricité pour recharger un téléphone portable. Leur source d’énergie première? L’urine.

Recharger un téléphone portable à l’urine peut en répugner certains. Mais c’est la grande fierté d’une équipe de scientifiques britanniques qui revendiquent une première mondiale. Ils auraient produit suffisamment d’électricité pour envoyer des textos, surfer sur Internet et passer un rapide coup de fil, selon une étude publiée ce mardi dans la revue Physical Chemistry Chemical Physics.

Alimenter des salles de bains entières

L’un des chercheurs associés au projet, le Dr Ioannis Ieropoulos, explique que l'urine passe à travers une cascade de piles à bactéries qui exploitent le principe des piles à combustible. Via le métabolisme de micro-organismes vivants, la matière organique est transformée en électricité. Un procédé écolo et très peu coûteux.

Les chercheurs développent maintenant cette technique afin de pouvoir charger des téléphones sur de plus longues périodes. L’équipe, très optimiste, voit plus loin que le seul usage des mobiles. Installée dans des salles de bains et des toilettes intelligentes, cette technologie permettrait de faire fonctionner des pièces entières grâce à l’urine, de l’éclairage à la douche, en passant par les prises pour rasoirs et sèche-cheveux.

Un projet qui rappelle l'initiative "Pipi électrique" lancée lors du dernier carnaval de Rio, au Brésil. Les fêtards étaient invités à uriner dans une "centrale" qui transformait les liquides en électricité. L'énergie servait alors à faire avancer un char afro-reggae.

Souen Léger