BFM Tech

Un film en VOD dès sa sortie au cinéma, la folle idée du fondateur de Napster

-

- - -

Aux Etats-Unis, un nouveau service pourrait bientôt permettre de visionner un film le jour de sa sortie en salles.

Les frontières entre les salles obscures et votre salon vont peut-être s'amenuiser un peu plus dans les prochains mois. Selon le magazine américain Variety, Sean Parker - connu pour avoir fondé Napster et participé au lancement de Facebook - envisagerait de lancer un nouveau service dénommé Screening Room. Derrière le projet, on retrouve un principe très simple : proposer à l'utilisateur de voir un film chez lui, le jour de sa sortie au cinéma. 

Pour en profiter, il faudrait acheter un décodeur spécifique, au prix de 150 dollars. Chaque film coûterait ensuite 50 dollars et pourrait être visionné durant 48h. Le tarif inclurait également deux places de cinéma pour pouvoir profiter de l'œuvre sur grand écran. 

Une telle offre n'est pas totalement nouvelle puisque des services comme Prima Cinema proposent une prestation similaire. Sauf que ce dernier demande la coquette somme de 500 dollars pour chaque film... et 35 000 dollars pour l'installation.

Pour Sean Parker, l'enjeu est actuellement de convaincre les majors de jouer le jeu, avec évidemment une compensation financière. Le décodeur fourni permettrait d'éviter tout piratage de la part de l'utilisateur, limitant les chances de retrouver le film sur le Web.

Extrait du film Margin Call (2011)
Extrait du film Margin Call (2011) © ARP Sélection

La sortie simultanée en VOD et sur grand écran (appelée Day-And-Date) a déjà été expérimentée par le passé, comme en 2011 avec le film Margin Call. Sa disponibilité immédiate avait d'ailleurs entraîné un engouement pour le long-métrage, avec à la clef un beau succès en salles.

En France, un tel service serait difficilement envisageable. Actuellement, la loi prévoit un délai de 4 mois avant qu'un film sorti au cinéma ne soit accessible en VOD. Mais 15 ans après Napster, on espère que Sean Parker pourra une fois de plus faire bouger les lignes.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech