BFM Business

Un fabricant chinois lance le premier smartphone pliable

On s'attendait à ce que le premier smartphone pliable soit signé Samsung. Mais il n'en est rien. Mercredi, le Chinois Royole a présenté le FlexPai, équipé d'un écran pliable de 7,8 pouces, vendu 1140 euros.

Le téléphone pliable est l’objet de toutes les convoitises. Samsung s’est positionné depuis 2011 sur le sujet et pourrait dévoiler un smartphone pliable lors de sa conférence des développeurs le 7 novembre à San Francisco. Mais le constructeur coréen ne sera pas le premier à en commercialiser un. Il s'est s'est fait doubler par un concurrent chinois, méconnu en Europe.

Royole a présenté mercredi le FlexPai. Un smartphone pliable aux faux airs de tablette. Une fois l’écran de 7,8 pouces déplié, l’épaisseur du smartphone est de 7,6 millimètres, soit à peu de chose près celle de l’iPhone XS. Sauf que le Flex Pai s’utilise majoritairement avec l’écran enroulé, notamment pour le ranger. Le smartphone devient alors bien plus encombrant avec une épaisseur d’environ 1,5 centimètre.

1140 euros environ 

D'après des vidéos postées sur les réseaux sociaux, le résultat est pour le moins perfectible: sur les images, l'écran tactile semble peu réactif et l’enroulement de l’écran laborieux. Des défauts d'autant plus notables que le FlexPai coûte le prix d’un smartphone haut-de-gamme, 1140 euros environ pour 128 Go de stockage. Il est disponible depuis le 1er novembre en Chine.

FlexPai
FlexPai © DR
https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech