BFM Business

Test du Honor 10: l’un des meilleurs rapports qualité-prix de 2018

-

- - -

Une fois de plus, la filiale de Huawei propose un smartphone performant à très bon prix, surtout pénalisé par un discours marketing trop ambitieux.

Avec un design et une fiche technique dignes des smartphones les plus chers du marché, le Honor 10 se démarque par son tarif largement plus accessible. Equipé de 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage, il est vendu 399 euros. Il faut ajouter cinquante euros supplémentaires pour doubler la capacité de stockage, qui n’est pas extensible. A ce prix, l’utilisateur profite d’un grand écran de 5,8 pouces au format 19:9, comme sur l’iPhone X, ainsi que d’un double module caméra.

Honor2.jpg
Honor2.jpg © -

Les forces du Honor 10

Un tarif accessible

Alors que tous les fabricants de smartphones suivent la tendance de la hausse des prix, Honor parvient à maintenir son cap: viser une clientèle jeune - mais pas uniquement - en proposant des produits exigeants à des tarifs serrés. A moins de 400 euros, le Honor 10 est probablement le plus accessible des smartphones haut de gamme. Un titre qu’il partageait encore récemment avec les produits de la marque OnePlus, dont le dernier smartphone passe la barre symbolique des 500 euros.

Un design alléchant

Tout en verre, le Honor 10 n’a visuellement pas grand chose à envier à des appareils vendus deux fois plus cher. Il profite par ailleurs d’un design très épuré, avec un double module caméra placé dans le coin supérieur gauche. La coque est légèrement incurvée, ce qui permet une excellente prise en main. A l’avant, l’écran occupe une bonne partie de la façade. Il est chevauché par une encoche sur sa partie supérieure, que l’utilisateur peut camoufler par une barre noire depuis le menu des paramètres.
Honor5.jpg
Honor5.jpg © -

Une puissance sans faille

Le processeur du Honor 10 est fourni par Huawei, maison-mère de la marque. Il s’agit de la même puce que celle qui équipe le Huawei P20 Pro, vendu 900 euros. La configuration permet tous les usages, allant de la consultation poussée des réseaux sociaux aux jeux vidéos les plus gourmands. Rarement un smartphone aussi puissant n’aura été si abordable au moment de sa sortie.

Une reconnaissance faciale efficace

Pour compléter les options de sécurité, Honor intègre une fonction de reconnaissance faciale. Rapide à configurer, le mobile se montre d’une redoutable efficacité pour reconnaître son utilisateur. A l’inverse de l’iPhone X, il n’est en revanche pas capable de fonctionner de nuit.
Honor3.jpg
Honor3.jpg © -

Les faiblesses du Honor 10

Un bouton capricieux

Au bas de l’écran, Honor intègre un bouton principal, ou plutôt le dessine. Ce dernier est en effet totalement intégré à l’écran, sous le verre. Il peut être utilisé comme bouton principal (pour revenir à l’écran d’accueil) mais aussi comme bouton retour (avec un appui bref) ou comme bouton multitâche (en l’effleurant du doigt). L’idée est bonne, mais souffre d’une exécution maladroite. En plaçant le bouton sous une couche de verre, Honor le rend plus difficile à utiliser, en raison d’une moins bonne réactivité. Par ailleurs, la fonction de reconnaissance d’empreintes digitales est bien plus lente que sur les modèles précédents.
Le Honor 10
Le Honor 10 © BFM Tech

Une intelligence artificielle... très artificielle

Pour vendre son nouveau produit, Honor communique beaucoup sur l’intelligence artificielle, notamment au niveau de la photo. Le mobile est en effet capable de reconnaître des dizaines de scènes différentes, afin d’adapter les couleurs de la meilleure manière possible. L’utilisateur est libre de désactiver la fonction, ce qui permet de comparer le résultat. Quelques photos suffisent à émettre de sérieux doutes quant à l’intérêt de cette intelligence artificielle, qui a surtout tendance à pousser le niveau de saturation jusqu’à l’extrême. On ne pourra que conseiller de la désactiver pour obtenir des clichés plus naturels. En plein jour, ils sont d’une qualité très correcte. De nuit, il faudra être moins exigeant.
-
- © -
-
- © -

Notre verdict

Grâce à son processeur de dernière génération et à son design soigné, le Honor 10 ne peut que séduire ceux qui recherchent un smartphone à moins de 400 euros. Il bénéficie en outre d’un bon niveau d’autonomie et d’un écran suffisamment lumineux pour n’importe quelle situation. En photo, l’appareil assure l’essentiel, bien qu’il soit loin d’égaler des modèles comme le Huawei P20 Pro, l’iPhone X ou le Samsung Galaxy S9. Il sera éventuellement pénalisé par des promesses trop ambitieuses en matière d’intelligence artificielle, derrière lesquelles se cachent en réalité des fonctions très accessoires.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech