BFM Tech

Microsoft corrige une faille de Windows vieille de 19 ans

Le géant informatique américain a dévoilé mercredi une mise à jour de sécurité pour corriger une faille vieille de 19 ans.

Le géant informatique américain a dévoilé mercredi une mise à jour de sécurité pour corriger une faille vieille de 19 ans. - Robert Scoble - Flickr CC

Il aura fallu 19 ans à Microsoft pour venir à bout d'une faille "critique" affectant plusieurs éditions de Windows Server (2003, 2008 et 2012), et Vista, entre autres.

Microsoft a (enfin) corrigé une faille vieille de... 19 ans. Le groupe informatique américain a publié mercredi une mise à jour de sécurité remédiant à cette faille, jugée "critique", qui touchait plusieurs versions de son système d'exploitation Windows et pouvait permettre à des pirates d'accéder à distance à un ordinateur par le biais de sites internet conçus à cet effet via Internet Explorer.

"Les utilisateurs ayant activé les mises à jour automatique n'ont pas besoin de prendre des mesures, car ils seront automatiquement protégés", a assuré un porte-parole de Microsoft dans un mail à l'AFP. Une volonté de rassurer, alors que Windows fait fonctionner environ 90% des ordinateurs dans le monde.

Plusieurs versions de Windows touchées

Le patch de sécurité corrige la faille dans plusieurs éditions de Windows Server 2003, 2008 et 2012, Vista, RT, 7, 8 et 8.1, détaille le bulletin de Microsoft.

La faille avait été identifiée par une équipe de chercheurs d'IBM. Ceux-ci estiment que "toutes les versions de Windows depuis Windows 95" sont affectées et que le morceau de programme incriminé "est au moins vieux de 19 ans et exploitable à distance depuis 18 ans".

Les éditions les plus anciennes du système d'exploitation ne sont plus commercialisées et Microsoft n'assure plus de soutien technique pour elles. Certaines d'entre elles, comme Windows XP, restent malgré tout très utilisées.

S. C. avec AFP