BFM Business

Le champion américain Roku lance ses solutions de streaming en France

-

- - Roku

Les box et la clé HDMI signées Roku sont enfin disponibles dans notre pays depuis ce mardi matin dans les rayons et sur le site de la Fnac entre 54 et 119 euros. La marque promet rien de moins que de changer notre façon de regarder la télé.

Avant, pour diffuser sans fil du contenu sur son téléviseur en France, on avait principalement le choix entre la clé Chromecast ou le Nexus Player de Google et l’Apple TV, en tout cas du côté des produits de grandes marques. Ce temps-là est révolu. Roku débarque enfin dans notre pays ce 20 octobre avec plusieurs produits.

Pour le moment, ceux-ci sont en vente exclusivement sur le site et dans les rayons de la Fnac. Si cette arrivée n’est pas une surprise, on ne pensait pas bénéficier dès le début de la totale, avec à la fois les box et un "stick" ressemblant à une grosse clé USB. Ils se branchent tous sur la prise HDMI du téléviseur et se connectent ensuite au réseau Wi-Fi domestique.

Trois produits en vente

Le Roku Streaming Stick
Le Roku Streaming Stick © Roku

Le Roku Streaming Stick, ci-dessus, est une clé à 54,99 euros, associée à une télécommande. Elle est plutôt destinée à la mobilité.

Roku 2
Roku 2 © Roku

Roku 2 est un boîtier multimédia qui coûte 89,99 euros, doté d’une connexion filaire (Ethernet) et Wi-fi double bande. Il dispose en plus d'une prise USB pour lire du contenu multimédia depuis une clé USB ou un disque dur externe.

Roku 3
Roku 3 © Roku

Roku 3 va plus loin en offrant pour 119,99 euros, la commande vocale, une prise casque sur la télécommande pour écouter son programme sans gêner son entourage.

Une fois installé, ce matériel permet de choisir les canaux de diffusion et les services que l’on veut suivre. On choisit soit d’utiliser la télécommande dotée d’un pointage omnidirectionnel, soit l’application mobile gratuite. On peut aussi facilement lire ses photos, ses vidéos et sa musique depuis des appareils mobiles, ainsi que les applis Netflix et YouTube. Voilà pour le matériel.

L'interface est efficace, mais les contenus français sont pauvres

L'interface est épurée et simplissime avec seulement trois entrées : Accueil, Paramètres et Chaînes de flux vidéo. "Nos produits et notre interface sont simples parce qu’ils doivent pouvoir être utilisés par tout le monde", nous a déclaré fièrement le directeur produit de Roku Lloyd Klarke à l'occasion d'un passage en France.

Certains contenus sont payants comme HBO Go, d’autres sont gratuits à l’image de Vimeo. "Les 2/3 des contenus que nous proposons en France sont gratuits", a tenu tout de même à souligner Lloyd Klarke. Sur la page d’accueil, bien en évidence: Netflix, Google Play, Vimeo, Spotify, Ted, GoPro, RedBull TV ou France 24.

Mais lorsque l’on commence à faire défiler les chaînes par thématiques (sport, fitness, enfants, religion: vous pourrez regarder Mormon TV, par exemple), la déception est de mise niveau contenu français. A part Arte, aucune chaîne de télévision n’est présente. Même constat niveau service de VoD : seul Videofutur a répondu présent à l’appel pour le moment.

Il va donc falloir que Roku étoffe son offre de contenus pour justifier les prix de ces boîtiers qui sont plus élevés par rapport à la concurrence. Rappelons que Chromecast ne coûte que 39 euros en France. Presque 20 euros de différence avec le Streaming Stick de Roku qui affirme être en discussions avec de nombreuses chaînes et promet très vite d'enrichir son catalogue. 

Amélie Charnay