BFM Tech

Google supprime une extension antisémite de son Chrome Store

Le logo du navigateur Chrome.

Le logo du navigateur Chrome. - Google

Proposée depuis plus de six mois sur la boutique officielle du navigateur, l’application Coincidence Detector permettait de signaler des personnalités supposées juives. Il a fallu que les médias américains s’en émeuvent pour que la firme intervienne.

On reproche souvent aux GAFA leur manque de bonne volonté pour faire la chasse aux contenus racistes, homophobes ou antisémites. Une accusation qui vient de trouver un nouvel argument avec une extension "anti-juive" restée durant six mois sur le Chrome Store. Google vient de la supprimer après la publication d'une enquête du site américain Mic qui dénonçait son existence.

Derrière le nom anodin "Coincidence Detector" (détecteur de coïncidence) se cachait un outil pour compiler le nom de personnalités supposées juives. Ses auteurs appartenaient au mouvement des suprémacistes blancs, des racistes défendant l’idée que les hommes blancs sont supérieurs aux autres.

L'extension qui a été supprimée par Google de son Chrome Store.
L'extension qui a été supprimée par Google de son Chrome Store. © Mic

Lorsque l'extension restait en tâche de fond, elle permettait de signaler avec plusieurs parenthèses les "ennemis de la race blanche", selon les propres termes des développeurs de Coincidence Detector. Aux utilisateurs de compléter la liste qui s'est ainsi enrichie de 9000 noms au fil du temps.

L’auteur de l’enquête pour Mic, Cooper Fleishman, a été lui-même pris pour cible par cette application comme on peut le voir dans l'image ci-dessous. Il explique que l’utilisation des parenthèses symbolise l’écho que les Juifs auraient dans les médias et le monde du divertissement, et en particulier sur Twitter.

Le journaliste du site Mic qui a dénoncé l'existence de l'extension était lui-même listé dans la base de données.
Le journaliste du site Mic qui a dénoncé l'existence de l'extension était lui-même listé dans la base de données. © Mic

Coincidence Detector aurait compté près de 2500 utilisateurs et affiché un note de recommandation de 5 étoiles sur 5 durant les six mois de son existence sur le Chrome Store. Espérons, vu la réactivité de Google, qu'elle ne réapparaisse pas sous une autre forme dans sa boutique officielle.

Amélie Charnay