BFM Tech

Facebook va vous permettre de poster dans plusieurs langues (et vous allez travailler pour lui)

-

- - Facebook

Le réseau social déploie une nouvelle fonctionnalité pour mieux communiquer avec ses amis étrangers.

En 2016, Facebook ne ressemble plus vraiment à ce qu’il était à ses débuts. Pour de nombreux utilisateurs - ceux qui s’abonnent régulièrement à des pages de médias ou de marques, le réseau social de Mark Zuckerberg ressemble à un fil ininterrompu de publications plus ou moins intéressantes. Pour se réconcilier avec ses utilisateurs, Facebook veut redonner de la place aux publications de vos amis. Une modification de son algorithme a d’ailleurs été annoncée il y a quelques jours. Désormais, le service veut également vous rapprocher de vos cousins mexicains ou de votre vieil oncle polonais. Une nouvelle fonctionnalité permettra bientôt de poster plusieurs versions d'un même message sur son mur.

Avant sa publication, Facebook proposera de traduire automatiquement le message en plusieurs langues (44 au total). Il sera ensuite possible d’éditer les différentes versions - chacune dans un champ différent - pour en améliorer les tournures, pour peu que l’on maîtrise les langues en question. Une fois en ligne, le post sera accessible à nos amis, dans le langage qu’ils maîtrisent le mieux. Pour déterminer ce dernier, Facebook analysera différents paramètres comme leur localisation, ou encore le contenu des messages déjà postés. Si certains de nos contacts ne parlent aucune des langues choisies, ils recevront la version originale. Il leur restera alors la possibilité d’opter pour la traduction automatique.

Cette nouvelle fonction - déjà disponible pour les administrateurs de pages Facebook - est donc destinée à nous faire franchir la barrière de la langue avec nos connaissances. Mais le réseau social va aussi nous faire travailler pour lui. Comme le fait Google depuis bien longtemps, le site va se baser sur nos retouches de ses traductions pour les rendre plus pertinentes. “Nous prévoyons d’utiliser les posts multilingues pour améliorer notre algorithme de traduction. En ouvrant cet outil aux utilisateurs qui pratiquent des langues plus rares, nous serons en mesure de concevoir un meilleur système”, peut-on lire sur le blog de Facebook dédié aux développeurs.

La fonctionnalité est en cours de test dès aujourd’hui. Comme souvent, le géant américain ne donne pas d’indication précise concernant le déploiement à grande échelle. Facebook tient en tout cas une nouvelle arme pour recruter de nouveaux membres dans les coins les plus reculés de la planète.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech