BFM Business

Des pizzas 3D à 125.000 dollars pour la Nasa?

Voici à quoi une pizza 3D ne ressemblera certainement pas.

Voici à quoi une pizza 3D ne ressemblera certainement pas. - -

La célèbre agence spatiale a décidé de financer le projet d'un ingénieur américain. Son but: construire une imprimante 3D capable d'imprimer... des pizzas pour les astronautes. La Nasa lui aurait donné 125.000 dollars.

125.000 dollars (environ 97.000 euros) pour imprimer... des pizzas 3D. Ce n'est pas une blague, mais bien le projet très sérieux de la Nasa, qui veut financer un projet de "synthétiseur universel de nourriture".

En fait, l'agence spatiale américaine a décidé de signer un chèque à Anjan Contractor, un ingénieur américain, pour qu'il réalise un prototype d'imprimante 3D capable de créer des pizzas, révèle Quartz (lien en anglais).

Le but d'Anjan Contractor est de pouvoir fabriquer une imprimante 3D qui fournirait de la nourriture aux astronautes pendant leur long voyage dans l'espace.

Un spray de pâte, un peu de poudre de tomate, de l'eau et de l'huile...

Le concept de base est plutôt simple: utiliser des blocs de nourriture en poudre dans des cartouches remplaçables. En combinant les différents blocs, des pizzas pourraient être créées. Les cartouches auraient une durée de vie de 30 ans, suffisamment longue pour des voyages dans l'espace, ou au moins pour aller jusqu'à Mars.

Concrètement, l'imprimante 3D commencera par créer une pâte à pizza, qui sera cuite pendant qu'elle est imprimée, puis mixera de la poudre de tomate avec de l'eau et de l'huile pour imprimer une sauce tomate.

La garniture de la pizza, elle, sera constituée par "une couche de protéine" non décrite. Pas sûr que le goût soit au rendez-vous.

Résoudre le problème de la faim dans le monde

Mais Anjan Contractor veut aller plus loin. Son véritable but est de résoudre le problème de la fin dans le monde, rien que ça, en réduisant le gaspillage notamment.

Le logiciel de cette future imprimante 3D sera "opensource", tandis que le matériel est basé sur le modèle opensource de l'imprimante 3D RepRap Mendel, explique le site spécialisé The Verge.

Voir ci-dessous le prototype de l'imprimante de "chocolat 3D", réalisé par Anjan Contractor, qui aurait convaincu la Nasa.