BFM Tech

Des feux de signalisation au sol pour protéger les zombies du smartphone

-

- - Capture vidéo YouTube

Plongés dans nos smartphones, nous ne relevons pas toujours la tête au moment stratégique de traverser une rue. Aussi une ville allemande a décidé d'intégrer des feux de signalisation à la chaussée... pour éviter les accidents.

Touristes tentant de se repérer sur une carte, cadre vérifiant l’heure de son prochain rendez-vous, adolescents répondant à un SMS… de plus en plus de piétons se déplacent le nez sur leur smartphone en perdant tout lien avec leur environnement. Le phénomène a même donné naissance à un nouveau mot en Allemagne "smombie", une combinaison de smartphone et de zombie…

Pour protéger ces piétons inconscients, la ville d’Ausbourg en Allemagne a décidé d’intégrer des feux de signalisation dans la chaussée. Ces feux clignotants ont été installés à des intersections avec les voies du tramway électrique, particulièrement silencieux. Lorsque le tramway est en approche ou lorsque les feux de signalisation passent au rouge pour les piétons, les feux au sol clignotent rouge.

-
- © Capture vidéo YouTube

La décision de mettre en place ce système a été prise après plusieurs accidents. En mars dernier, une adolescente qui consultait son smartphone avec des écouteurs sur les oreilles avait été tuée à Münich par un tramway qu’elle n’avait ni entendu ni vu venir et près d’Ausbourg, deux piétons le nez sur leur smartphone avaient également été renversés par le tramway électrique, heureusement sans conséquences graves.

Tobias Harms, membre de l’équipe municipale, explique à un journal local, l’Augsburger Allgemeine, que puisque les feux de signalisation classiques ne font plus partie du champ de vision de certains piétons, "nous avons décidé d’en ajouter au sol. Plus il y en aura et plus les gens devraient y faire attention". Si l'essai est concluant, d'autres sites seront équipés.

Globalement, les habitants semblent trouver que l’idée est bonne même si l’un d’eux a fait part de son inquiétude face à cette évolution de notre société qui pousse une municipalité à tenir compte d’une addiction.