BFM Tech

Cette caméra étonnante lit le contenu des livres sans les ouvrir

-

- - MIT

Des chercheurs du MIT utilisent des ondes pour traverser un livre et lire son contenu grâce à un algorithme de reconnaissance optique.

Il y a des livres qu’il vaut mieux ne pas ouvrir. Par exemple des œuvres fragiles conservées dans les musées ou dans les bibliothèques. Mais dans ce cas, comment extraire leurs contenus pour les numériser et les rendre accessibles ? Les chercheurs du MIT (Massachusetts Institute of Technology) se sont penchés sur la question et ont trouvé une solution.

Ils ont inventé une caméra qui utilise des radiations térahertz (entre 550 GHz et 1 THz). Ces ondes sont situées entre celles émises par les fours à micro-ondes et celles correspondant à la lumière l’infrarouge. Elles ont la particularité de réagir quand elles entrent en contact avec des composés chimiques, telle que l’encre des livres, ou quand elles traversent l’espace (de l’ordre de 20 micron) entre deux pages. Le prototype de caméra térahertz émet des vagues d’ondes de courtes durées. En analysant la réflexion des ondes (retard, énergie) avec un algorithme sophistiqué, les chercheurs ont été capables de reconstituer les lettres contenues dans les pages.

"Le Metropolitan Museum de New York a montré beaucoup d'intérêt pour ce procédé, parce qu'il veut, par exemple, voir le contenu de certains livres anciens sans les toucher" a indiqué Barmak Heshmat du MIT Media Lab.

Si le système s’est révélé efficace, il est hélas limité à 9 pages car ensuite la réflexion des ondes est trop faible pour être détectée. En outre, le papier doit être légèrement transparent pour que le procédé fonctionne. La numérisation de "Guerre et paix" (1650 pages) sans l’ouvrir n’est donc pas encore à l’ordre du jour.