BFM Tech

Au CES 2016, Samsung mise sur la maison connectée

-

- - -

Le géant coréen propose une plate-forme ouverte pour permettre aux objets de communiquer entre eux.

De plus en plus d’objets connectés arrivent sur le marché mais ils utilisent souvent des systèmes de contrôle propriétaires. Conséquence: il faut avoir plusieurs applications sur son smartphone ou sur sa tablette pour les contrôler et les objets d’une même marque se retrouvent isolés dans leur propre univers.

Le constructeur Samsung tente de changer la donne avec SmartThings, une plateforme pour ses objets connectés, mais aussi ouverte aux constructeurs concurrents s’ils le désirent. Pour Stéphane Cotte, le vice-président EGP de Samsung France:

"Les objets doivent pouvoir communiquer simplement entre eux et l’Internet des objets sera une réalité à condition qu’il y ait une plate-forme unique."

Selon Samsung, 200 produits concurrents fonctionnent avec SmartThings et même Microsoft compte l’utiliser. Il est ainsi possible de contrôler des objets dans des domaines variés tels que les téléviseurs, l’électroménager, l’automobile, l’éclairage et les caméras de surveillance.

Le contrôle s’effectue à partir d’un smartphone ou d’une tablette, avec par exemple la création de scénarios tels que "si la température tombe en dessous d’une certaine valeur, alors allumer le chauffage".

Plus surprenant, Samsung annonce que d’ici mars/avril en France, les objets connectés pourront être contrôlés à partir d’un téléviseur, voire d’un réfrigérateur "intelligent", doté d’un écran.