BFM Tech

Apple : 40 ans mais toujours insoumis

-

- - -

Créée le 1er avril 1976, Apple a été marquée par l’esprit rebelle et non conformiste de son fondateur Steve Jobs. Des valeurs que l’entreprise a réussi à préserver jusque-là.

C’est à la fois un hommage et une profession de foi. Ce vendredi, 1er avril, un drapeau pirate flotte devant son siège à Cupertino. Loin d’être un poisson d’avril, cette bannière a été hissée à l’occasion du 40e anniversaire de la firme, créée le 1er avril 1976 par Steve Wozniak, Steve Jobs et Ronald Wayne. L’étendard renvoie vers une période charnière de la société au début des années 80. En effet, la tête de mort avec le logo de la pomme dans un œil était l’emblème de l’équipe responsable du développement du Mac, menée par Steve Jobs.

Choisir ce symbole était un acte de rébellion, car Jobs et ses développeurs estimaient que leur projet était beaucoup mieux que le projet principal sur lequel s’était penché le reste de l’entreprise, à savoir l’ordinateur Lisa.

L’histoire a donné raison à Steve Jobs : sorti en 1984, le Mac a été un succès. Lisa, en revanche, a fait un flop. Ce drapeau est un hommage à Steve Jobs et à son esprit rebelle et non conformiste.

Ces valeurs, l’entreprise n’a cessé de les mettre en avant. On se souvient encore de la formule « Think different », imaginée par Steve Jobs et le publicitaire Lee Clow en 1997. Ceux qui pensaient qu’il ne s’agissait là que d’une stratégie de communication ont dû se réviser quelques années plus tard. Coup sur coup, Apple réussi à révolutionner un marché dans sa totalité : en 2001, son iPod change la manière d’écouter de la musique ; en 2007, son iPhone invente enfin l’Internet mobile que les acteurs classiques des télécoms n’ont jamais réussi à réaliser. Une innovation brillante qui, en même temps, fût un coup fatal pour les leaders de l’époque (Nokia, BlackBerry).

Depuis, force est de constater qu’Apple vit un peu sur ses lauriers, même si c’est de façon très confortable. L’entreprise est devenu ultra-dépendante des ventes d’iPhone et a beaucoup de mal à diversifier ses revenus. L’iPad est en déclin et l’Apple Watch cherche son public. Mais l’esprit rebelle est loin d’être mort, comme le prouve le bras de fer que l’entreprise a engagé avec le FBI.

Pour fêter dignement les 40 ans d'Apple, nous vous proposons de revenir sur sa longue histoire en images.