BFM Business

Netflix envoie les premiers avertissements pour mettre fin au partage de compte

Netflix, image d'illustration

Netflix, image d'illustration - Olivier DOULIERY / AFP

La plateforme de streaming teste de nouvelles alertes apparaissant chez certains utilisateurs profitant du compte d’un proche. Une menace évoquée depuis plusieurs mois par l’entreprise.

“Créez votre propre compte Netflix gratuitement dès aujourd’hui”. Sur Twitter, l’utilisatrice d’un compte dont les identifiants ont vraisemblablement été partagés par un proche a vu apparaître cet avertissement inédit de la part du géant américain du streaming. Avec à la clef une nouvelle obligation: prouver qu’elle est bien la titulaire de l’abonnement en inscrivant un code reçu par SMS et par mail.

Même foyer uniquement

“Ce test est conçu afin de s’assurer que ceux qui utilisent un compte Netflix sont autorisés à le faire” a simplement commenté l’entreprise dans un communiqué envoyé à des médias américains, dont CNN.

Mais comme le montre la capture d’écran partagée sur Twitter, l’alerte est bien destinée à lutter contre le partage de compte, et pas uniquement mise en place à des fins de sécurisation.

“Si vous ne vivez pas avec le propriétaire du compte, vous devez posséder votre propre compte pour continuer à regarder vos programmes” avertit le message. Il fait directement référence aux conditions d’utilisation de Netflix, selon lesquelles le service “ne doit pas être partagé avec des personnes extérieures” au foyer de l’abonné.

Début 2021, Netflix a franchi la barre des 200 millions d’abonnés dans le monde. A plusieurs reprises, l’entreprise a évoqué le problème du partage de compte - technique particulièrement appréciée des Français pour faire diminuer la facture, qui freine l’expansion de son chiffre d’affaires. Avec toutefois une consolation pour ceux qui utilisent le compte d’un autre: la proposition d’un mois d’essai gratuit s’ils s’offrent leur propre abonnement.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech