Les appels à la destitution de Mark Zuckerberg à la tête de Facebook se multiplient.
 

Jugé trop puissant, trop isolé, trop autoritaire: Mark Zuckerberg est critiqué pour sa gouvernance de Facebook. Sa position de force lui permet jusqu'à présent de balayer d'un revers de main les nombreux appels en faveur de sa démission. Jusqu'à quand?

Votre opinion

Postez un commentaire