× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
facebookpasement.png
 

Un texte examiné ce mercredi 3 juin par l'Assemblée nationale forcerait les réseaux sociaux à supprimer les "contenus haineux" sous 24h. Les professionnels craignent une loi qui encadrerait à leurs yeux trop de cas de figure.

Votre opinion

Postez un commentaire