UberEats.jpg
 

Pour lutter contre la sous-location de comptes, Uber Eats met en place à partir du 1er trimestre 2019 un système de reconnaissance faciale. Les coursiers devront s'identifier pour prouver que c'est bien eux qui travaillent.

Votre opinion

Postez un commentaire