Tech&Co
Tech

Les cyberattaques en entreprise ont augmenté de 13% en 2021, selon Orange Cyberdéfense

Enquêteurs et spécialistes continuent d'évaluer l'étendue de la cyberattaque qui a frappé des ministères américains et d'autres victimes dans le monde

Enquêteurs et spécialistes continuent d'évaluer l'étendue de la cyberattaque qui a frappé des ministères américains et d'autres victimes dans le monde - NICOLAS ASFOURI © 2019 AFP

Les données de ce rapport sont basées sur les entreprises ayant recours aux services d'Orange Cyberdéfense. Cela correspond environ à 42 cyberattaques recensés par mois en 2021, contre 37 l'année passée.

Les entreprises ont essuyé en moyenne 13% de cyberattaques en plus en 2021 que l'année précédente, selon un rapport de la société de cybersécurité Orange Cyberdéfense, basé sur les données en provenance des entreprises qu'elle protège.

Le nombre moyen de cyberattaques avérées par entreprise s'élève à 42 par mois sur les dix premiers mois de 2021, contre 37 en moyenne sur la même période en 2020, selon le rapport publié jeudi.

Les petites entreprises apparaissent comme particulièrement vulnérables. "Les moyennes et grandes entreprises ont enregistré un volume d'incidents similaire au printemps 2021, alors que les incidents dans les petites entreprises ont augmenté de manière constante", souligne le rapport.

Les petites entreprises plus vulnérables

"75% des victimes de ransomware (rançongiciel, ndlr) sont désormais des petites et moyennes entreprises qui manquent de ressources dédiées", est-il précisé.

Le rapport d'Orange Cyberdéfense repose sur l'analyse de plus 50 milliards d'événements de sécurité détectés dans les réseaux et serveurs de ses clients par ses centres de surveillance automatisés (SOC) à travers le monde.

Le rapport note également une "vague significative d'attaques menées contre les appareils mobiles".

"Le système d'exploitation mobile iOS d'Apple a fait l'objet de deux fois plus d'avis de sécurité au cours des trois premiers trimestres 2021 que durant les trois trimestres précédents", souligne Orange Cyberdéfense.

Trop peu d'avancées dans le domaine

"Un grand nombre de vulnérabilités paraissent émerger d'un "complexe cyber-militaire" omniprésent, prêt à investir massivement pour accéder aux smartphones d'individus présentant un "intérêt" politique aux yeux de certains gouvernements", déplore le rapport.

Conséquence, la "gestion des vulnérabilités des téléphones mobiles va progressivement devenir une priorité dans le domaine de la sécurité des entreprises".

"Très peu d'avancées ont eu lieu dans ce domaine à ce jour" et "nous invitons les lecteurs (...) à investir dès aujourd'hui dans des stratégies qui prennent en compte ce vecteur de menace", ajoute l'entreprise.

Victoria Beurnez avec AFP