mea2.jpg
 

Microsoft s'est associé à un collectif américain de journalistes pour que son navigateur Web, baptisé "Edge", puisse discerner les sites fiables des sites moins recommandables. 

Votre opinion

Postez un commentaire