La Chine accusée d'utiliser la reconnaissance faciale pour surveiller la minorité ouïghoure

Piétons
 

Une enquête du New York Times révèle que des logiciels de reconnaissance faciale, largement répandus en Chine, sont utilisés pour traquer et surveiller les Ouïghours, une minorité musulmane. 

Votre opinion

Postez un commentaire