BFM Business

Inscription à la vaccination: le site officiel du gouvernement inaccessible

Un médecin prépare une seringue de vaccin contre le Covid-19, à Nancy, le 13 janvier 2021

Un médecin prépare une seringue de vaccin contre le Covid-19, à Nancy, le 13 janvier 2021 - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN © 2019 AFP

Le site Santé.fr, lancé pour permettre aux Français de prendre rendez-vous pour se faire vacciner, a été volontairement bloqué par le Ministère de la Santé.

À peine opérationnel, sitôt submergé ? Le site Santé.fr, qui permettra aux Français de prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la Covid-19, était inaccessible ce jeudi 14 janvier, laissant penser à un bug informatique.

"Le site n'est pas en panne. Il a été bloqué volontairement et temporairement par le Ministère de la Santé, le temps de rentrer tous les centres de vaccination répertoriés. Il sera opérationnel demain matin", fait savoir le ministère des Solidarités et de la Santé auprès de BFMTV.

Dès aujourd'hui, les plus de 75 ans peuvent en effet s'inscrire en ligne, dans l'un des 700 centres dédiés. Plus de 5 millions de personnes sont potentiellement concernées.

Le site Santé.fr était inaccessible ce jeudi matin.
Le site Santé.fr était inaccessible ce jeudi matin. © BFM

Trois acteurs privés

Santé.fr est l'un des passages privilégiés pour obtenir un créneau de vaccination, proposant une carte exhaustive de tous les centres de vaccination. Le gouvernement a par ailleurs sélectionné trois partenaires privés pour faciliter la prise de rendez-vous. Dans les faits, Santé.fr ne fait donc que rediriger les internautes vers ces différentes plateformes, via des liens intégrés à la carte.

Les plateformes en ligne Doctolib, Maiia (filiale du groupe d'informatique médicale Cegedim) et Keldoc font ainsi office de relais pour finaliser l'inscription. Le gouvernement a renoncé à passer par l'application TousAntiCovid car cela aurait complexifié le processus.

En attendant la remise en ligne de Santé.fr, il est donc possible pour les populations concernées de s'inscrire en passant directement par Doctolib, Maiia ou Keldoc, qui recensent chacune une partie des centres de vaccination.

Pour les Français peu familiarisés à la prise de rendez-vous en ligne, le simple appel téléphonique reste possible. Selon l'Insee, en 2019, une personne de 75 ans ou plus sur deux n’avait pas accès à Internet à son domicile.

https://twitter.com/Elsa_Trujillo_?s=09 Elsa Trujillo Journaliste BFM Tech