BFM Business

Harcèlement des collégiens: TikTok supprime le hashtag #Anti2010

INFO BFMTV. Le mot-dièse a été partagé plus de 40 millions de fois, incitant les jeunes à harceler les sixièmes qui font leur entrée au collège.

TikTok vient de supprimer les résultats liés au hashtag #Anti2010, qui était jusqu'ici utilisé à des fins de harcèlement envers les personnes nées en cette année, annonce la plateforme à BFMTV.

L'application de courtes vidéos, très populaire chez les plus jeunes, est actuellement au coeur de la polémique à cause de ce hashtag. En recherchant ce dernier, plus aucun résultat ne s'affiche. TikTok précise que le contenu a pu enfreindre ses consignes.

Pour l'heure, les vidéos contenant ce hashtag sont encore visibles avec une recherche spécifiques, mais elles ne vont plus être mise en avant par l'algorithme. Auprès de BFMTV, TikTok précise étudier chaque vidéo à titre individuel afin de déterminer si elles enfreignent son règlement, et les supprimer le cas échéant.

#Anti2010 était utilisé dans des vidéos incitant à se moquer, humilier voire menacer les sixièmes. Lorsqu'il a été supprimé, il avait déjà engrangé plus de 40 millions de vues.

Violence et menaces

Les références à la violence ont été nombreuses, et ont alerté plusieurs associations de protection de l'enfance ou contre le harcèlement. Plusieurs parents d'élèves se sont également exprimés, inquiets, sur Twitter.

Le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer, s'est exprimé à ce sujet ce vendredi 17 septembre sur RTL. Il a appelé les chefs d'établissements à renforcer la vigilance, et a dénoncé les réseaux sociaux qui "ne sont pas à la hauteur selon lui".

Actuellement, sur Twitter, les internautes ont lancé le mouvement #BienvenueAux2010, en réponse au harcèlement de ces jeunes. Il a déjà été partagé quelques milliers de fois.

Victoria Beurnez