Facebook
 

Une faille de sécurité exposait les données personnelles de membres de groupes privés sur Facebook. Après la grogne d'un groupe de femmes atteintes d'une maladie génétique et attachées à leur anonymat pour éviter les discriminations, le réseau social a cédé. Facebook assure que le problème est résolu.

Votre opinion

Postez un commentaire