Des smartphones chinois piratés dès leur fabrication

Google a confirmé la présence de portes dérobées sur certains smartphones Android.
 

Google a confirmé la présence de "backdoors" - ou portes dérobées - sur certains smartphones Android conçus en Chine. Le problème remonte à 2016.

Votre opinion

Postez un commentaire