MEA.jpg
 

Un épisode météorologique rare risque de venir brouiller les émissions diffusées sur des téléviseurs du nord de la France ces prochaines heures. Ce contexte exceptionnel devrait prendre fin le 15 février. 

Votre opinion

Postez un commentaire