BFM Tech

Zone-Telechargement: retour sur la fin du plus gros site français de piratage

-

- - -

Le site de piratage le plus important en France a été déconnecté par les gendarmes fin novembre. Après une brève réapparition, le site est de nouveau inaccessible. Cette fois-ci, c’est peut-être pour toujours.

1er décembre 2016

Le site zone-telechargement.com est de nouveau tombé. Les internautes arrivent désormais sur une erreur 522 signée CloudFlare. Dans un communiqué pas très clair, le soi-disant administrateur explique avoir pu rétablir le site le 29 novembre grâce à un "plan B", basé sur des serveurs externes. Mais apparemment, ces machines ont subi à leur tour "un contrôle hier après-midi". Par ailleurs, il estime ne pas pouvoir forcément rétablir le service DL-Protect, pourtant essentiel.

30 novembre 2016

La gendarmerie nationale confirme l’incarcération de deux présumés administrateurs de zone-telechargement.com. Le premier est mis en détention provisoire à Toulouse. Les infractions qui lui sont reprochées consistent notamment en "exécution en bande organisée d’un travail dissimulé", en "contrefaçon en bande organisée" et en "blanchiment aggravé". Le second administrateur présumé est mis sous verrous en Andorre, en attente d’extradition vers la France. Les gendarmes diffusent des informations sur le fonctionnement technique et financier du site. On apprend ainsi que les serveurs étaient hébergés en Allemagne et en Islande et que leurs adresses IP étaient cachées par CloudFlare, un prestataire Internet.

Les gendarmes ont découvert l’existence de quatre régies publicitaires, de comptes bancaires en Andorre et à Chypre, ainsi que d’une société offshore à Bélize, un paradis fiscal.

29 novembre 2016

Surprise, le site zone-téléchargement.com est de nouveau en ligne. Sur les réseaux sociaux, c’est l’explosion de joie. Toutefois, le site ne fonctionne pas vraiment, car le service de protection des liens DL-Protect n’est plus actif. Résultat : on ne peut plus rien télécharger. Certains utilisateurs, du coup, se méfient. Des rumeurs de phishing et de diffusion de malware se répandent.

Sur Twitter, une personne qui se présente comme l’administrateur de zone-telechargement.com diffuse des informations sur le compte @zone_dl. Il indique chercher une solution pour rétablir complètement le service.

Parallèlement, la Sacem et les forces de l’ordre diffusent de premières informations sur l’affaire. On découvre ainsi que sept personnes ont été interpellées en France et en Andorre. Parmi elles, deux seraient réellement opérationnelles, les autres – des "femmes et parents" - ne faisaient que bénéficier de ce business qui aurait rapporté 1,5 million d’euros par an.

28 novembre 2016

La gendarmerie nationale annonce, par Twitter, le démantèlement de zone-téléchargement.com. Cette opération a été menée par le Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) et la section de recherches de Toulouse. Le site n’est plus accessible. Les utilisateurs déversent leur désespoir sur les réseaux sociaux.

Courant septembre 2014

La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) dépose une plainte contre le site zone-téléchargement.com, qui propose le téléchargement illégal de films, de musique et de jeux. L’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa) lui emboîte rapidement le pas dans cette action judiciaire.