BFM Business

Cybersécurité: le gouvernement lance une campagne de prévention avec Le Bureau des légendes

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé un plan de soutien à la filière de la cybersécurité, une campagne entend rappeler à chacun les bons réflexes face à un piratage.

C’est un moyen de communication original qui a été choisi par le gouvernement pour lancer sa campagne de sensibilisation aux dangers des cyberattaques. Depuis ce 18 février, plusieurs organismes publics, à commencer par l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI), mais aussi le compte Twitter de l’Elysée, diffusent une vidéo de près de 3 minutes mettant en scène les personnages de la série Le Bureau des légendes devant venir en aide à leurs proches, touchés par plusieurs types de cyberattaques.

Rançongiciel et crypto-porno

Le court-métrage met notamment en scène la mère de l’une des spécialistes en cybersécurité de la série, touchée par un rançongiciel, un logiciel qui chiffre les données de la victime, sommée de payer une rançon pour les récupérer. Un mode opératoire adopté lors des cyberattaques des hôpitaux de Dax et de Villefranche-sur-Saône.

Une autre séquence évoque quant à elle le phénomène du “crypto-porno”, un chantage à la webcam utilisé par certains escrocs qui laissent penser la victime que des images compromettantes ont été enregistrées avec sa webcam. Là encore, le but est de la forcer à envoyer une somme d’argent pour faire disparaître les prétendues images.

Dans chacune des situations, les victimes sont invitées par la spécialiste en cybersécurité à ne jamais payer de rançon et à se rendre sur le site cybermalveillance.gouv.fr, piloté par l’ANSSI et le ministère de l’Intérieur. Une plateforme qui résume les bonnes pratiques en matière de cybersécurité, mais qui oriente également les victimes.

Selon les informations de BFMTV, cette campagne a été réalisée grâce à un partenariat entre l’ANSSI et la production de la célèbre série télévisée. Au total, la réalisation du film a coûté 40.000 euros. Sa diffusion a été prévue pour appuyer le plan d’un milliard d’euros annoncé par Emmanuel Macron pour améliorer la cyberprotection des entreprises françaises, mais aussi des particuliers.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech