BFM Tech

Disponible gratuitement pendant une semaine, le jeu GTA V peine à gérer l'afflux massif de joueurs

GTA V

GTA V - DR

Du 14 au 21 mai, le jeu GTA V est gratuit sur l'Epic Games Store. Mais l'affluence de joueurs a provoqué des bugs, a prévenu Rockstar, l'éditeur du jeu.

Le jeu Grand Theft Auto V (GTA V ou GTA 5) est disponible gratuitement sur l’Epic Games Store jusqu’au jeudi 21 mai. Sur la plateforme de distribution de jeux appartenant au studio de développement du même nom, la promotion a attiré beaucoup de monde, provoquant une saturation des serveurs. 

Depuis ce week-end, les bugs s’enchaînent pour les amateurs du titre. Rockstar Games, éditeur et développeur du jeu, a été contraint de communiquer sur Twitter: 

“En raison du nombre extrêmement élevé de joueurs, nous rencontrons actuellement des problèmes d'accès aux services de Rockstar Games, notamment le lanceur de jeux Rockstar Games et GTA V pour PC. Nous travaillons activement à la résolution de ce problème et vous tiendrons informés de tout changement.”

Plusieurs internautes ont publié sur Twitter des captures d'écran de leur ordinateur, indiquant qu'un problème technique empêchait le lancement du jeu.

En plus de toucher le jeu en lui-même, les problèmes techniques ont concerné l'Epic Games Store, largement sollicité. Le jeudi 14 mai, jour où le titre a été rendu gratuit, Epic Games a expliqué qu'en raison “fort trafic”, des erreurs de chargement type “erreur 500” pouvaient survenir, ainsi que des ralentissements.

Il reste encore quatre jours pour profiter de l’offre mais attention, sur l’Epic Game Store, seule la version PC de GTA V est gratuite. Il faudra payer pour en profiter sur d'autres supports. En fonction des différentes promotions, il est possible d'accéder au titre pour une vingtaine d'euros environ. Dans les prochains mois, les regards devraient se tourner vers GTA VI, la suite très attendue du jeu à succès, qui devrait notamment fonctionner sur la prochaine génération de consoles.

https://twitter.com/Pauline_Dum Pauline Dumonteil Journaliste BFM Tech