BFM Business

Contenus “immoraux” et “indécents”: le Pakistan bannit l’appli TikTok

L'application TikTok sur l'App Store d'iOS

L'application TikTok sur l'App Store d'iOS - BFMTV.COM

L’application est bloquée par les autorités pakistanaises en raison d’une modération jugée trop inefficace sur des contenus interdits dans le pays.

Les Pakistanais n’auront bientôt plus la possibilité de télécharger TikTok sur les magasins d’applications d’Apple et Google. Ce 9 octobre, l’autorité des télécommunications au Pakistan a signifié sa décision de bloquer l’application chinoise dans le pays. La plateforme, plébiscitée par les très jeunes adolescents, est accusée de fermer les yeux sur des contenus jugés “immoraux” et “indécents”.

Pour rappel, TikTok est une application permettant de créer de courtes vidéos, souvent musicales et basées sur des chorégraphies. La nature des contenus incriminés par les autorités pakistanaise n’a toutefois pas été précisée.

Contenus “illégaux”

“A la vue des plaintes et de la nature des contenus qui sont régulièrement publiés sur TikTok, l’autorité des télécommunications au Pakistan a fait parvenir un avis final à l’application, lui laissant le temps de répondre et de se conformer aux directives visant à mettre en place un mécanisme de modération proactive des contenus illégaux. Malgré tout l’application a n’a pas su se conformer totalement à ces instructions” explique le communiqué de presse.

Ll’autorité des télécommunications au Pakistan précise tout de même que son jugement pourrait être revu si TikTok parvenait à faire évoluer son processus de modération.

TikTok, appartenant au géant chinois ByteDance, est également menacée dans d’autres pays, notamment aux Etats-Unis. La plateforme est cette fois visée en raison de soupçons d’espionnage des utilisateurs au profit de la Chine. L’administration Trump a récemment forcé la maison-mère de TikTok a envisager la vente de l’application à une firme américaine, avant qu’un juge n’empêche son blocage sur le sol américain. Une nouvelle échéance a toutefois été fixée au 12 novembre.

https://twitter.com/GrablyR Raphaël Grably Chef de service BFM tech