BFM Business

Confinement: l'attestation sur smartphone n'est finalement pas valable

-

- - -

Le ministère de l'Intérieur confirme à BFMTV que les Français devront bien présenter l'attestation de déplacement sur papier, qu'elle soit imprimée ou écrite à la main.

Moins de 24 heures après le début du confinement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le gouvernement fait évoluer les règles: l'attestation de déplacement doit être présentée en version physique, sur papier. Les Français ont le choix de l'imprimer ou de la compléter sur papier libre. Hier encore, le ministère de l'Intérieur ainsi que la Gendarmerie nationale affirmaient qu'une version numérique pouvait être présentée aux forces de l'ordre depuis son smartphone en cas de contrôle.

Cette annonce intervient alors que de nombreux sites permettant de générer son attestation depuis une simple page Web se multiplient, parfois en tentant de récolter les données personnelles des internautes à leur insu. Pour rappel, le modèle d'attestation fourni par le gouvernement est disponible à cette adresse.

Depuis ce mercredi 18 mars au matin, l'amende en cas de non-respect des consignes de confinement s'élève à 135 euros. Elle peut être majorée jusqu'à 375 euros.

D'après le décret récemment publié au Journal officiel, il s'agit d'une contravention "réprimant la violation des mesures destinées à prévenir et limiter les conséquences des menaces sanitaires graves sur la santé de la population".

Pour rappel, les déplacements doivent se limiter au strict minimum, par exemple pour se rendre au travail lorsque c'est indispensable, faire des courses alimentaires, se soigner, ou promener son animal de compagnie. Les forces de l'ordre peuvent verbaliser tout individu n'étant pas en possession de son attestation de déplacement.

Cécile Danré avec Raphael Grably