BFM Tech

Cabines téléphoniques: le début de la fin

Une partie des cabines téléphoniques survivantes est tout simplement laissée à l'abandon

Une partie des cabines téléphoniques survivantes est tout simplement laissée à l'abandon - Pascal Pavani - AFP

Si les cabines téléphoniques doivent disparaître du paysage, ainsi que le préconise un rapport, Axelle Lemaire, la secrétaire d'Etat chargée du Numérique, estime que la couverture mobile doit être étendue dans le même temps.

La secrétaire d'Etat chargée du numérique, Axelle Lemaire, assume le déclin des cabines téléphoniques jusqu'à leur disparition, mais en échange de l'extension de la couverture des réseaux de téléphonie mobile.

Aux deuxièmes Assises nationales de la médiation numérique à Bordeaux, Axelle Lemaire a reçu un rapport du sénateur Pierre Camani (PS) et du député Fabrice Verdier (PS) sur le devenir du service universel de télécommunications.

En début d'année 2014, le régulateur des télécoms avait déjà suggéré au gouvernement de revoir l'obligation faite à Orange de maintenir au moins une cabine téléphonique dans chaque commune, voire deux dans celles de plus de 1.000 habitants.

>>> Lisez la suite sur 01net.com

Frédéric Bergé avec AFP