MEA.jpg
 

Après trois ans de procès, un jeune Américain a obtenu l’autorisation de mettre à disposition des internautes des fichiers de composants d’armes à feu imprimables en 3D.

Votre opinion

Postez un commentaire