BFM Business
Tech

Attentat de Nashville: le FBI se penche sur la piste d'un acte anti-5G

La tour AT&T, le plus haut gratte-ciel de Nashville, Tennesse, au pied duquel s'est déroulée l'explosion du 25 décembre 2020

La tour AT&T, le plus haut gratte-ciel de Nashville, Tennesse, au pied duquel s'est déroulée l'explosion du 25 décembre 2020 - Jason Kempin / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

L’attentat survenu à Nashville (Tennessee) ce 25 décembre a visé les locaux d'AT&T, un grand opérateur télécom américain impliqué dans le déploiement de la 5G. Le coupable vient d’être identifié.

Il est le plus haut gratte-ciel de l'État du Tennessee. La tour AT&T, située au cœur de Nashville, aurait été le bâtiment visé par la forte explosion survenue ce 25 décembre, d'après les premiers éléments de l'enquête.

Le véhicule contenant l'explosif était en effet garé au pied de cet imposant immeuble, au sommet duquel trônent deux larges antennes. Le géant américain des télécoms AT&T y détient un bail qui a été renouvelé très récemment.

Le FBI s'intéresse désormais au profil du détenteur du camping-car. Le véhicule en question, repéré par les policiers avant l'attentat, "diffusait un message indiquant qu'une potentielle bombe à l'intérieur allait exploser dans les 15 prochaines minutes", a fait John Drake, le chef de la police de Nashville lors d'un point presse.

Une enquête toujours en cours

L'identité du propriétaire du véhicule a depuis été dévoilée. Anthony Warner, un expert en informatique de 63 ans, décédé lors de l'explosion, est soupçonné d'avoir adhéré à une théorie selon laquelle la 5G pourrait être mise à profit de la surveillance des Américains, a fait savoir une source proche du dossier auprès de NBC News. Or, AT&T est l'un des principaux opérateurs américains impliqués dans le déploiement de cette technologie.

Sollicité ce dimanche par la chaîne américaine CBS, Frank Figliuzzi, un ancien haut-responsable du FBI, a à son tour évoqué la piste d'un attentat perpétré sur fond de théories conspirationnistes liées à la 5G, rapporte Newsweek. "Vous trouverez tout ce qui est imaginable et inimaginable en ligne (à propos de la 5G, ndlr.), et il se peut que ce soit en partie ce qui ait poussé cet individu à agir", a-t-il ainsi estimé.

Trois blessés sont à déplorer après cette explosion désormais qualifié d'"intentionnelle". Cette dernière a causé une très large panne des services d'AT&T au Tennessee, mais également dans d'autres Etats américains tels que le Mississippi, le Kentucky, l’Alabama, ou encore la Géorgie.

Elsa Trujillo