Gillian Brockell a écrit une lettre ouverte aux grandes plateformes Web à propos de leurs publicités personnalisées.
 

Dans une lettre ouverte à Facebook, Twitter et Instagram, la journaliste américaine Gillian Brockell explique de quelle manière des publicités ciblées liées à la maternité ont pu la heurter, alors même qu'elle venait de perdre son enfant.

Votre opinion

Postez un commentaire