Après Google et Android, au tour de Microsoft de priver Huawei de Windows

Les entreprises américaines coupent les ponts une à une avec Huawei.
 

Un décret voté par Donald Trump oblige les entreprises américaines à ne plus commercer avec Huawei. Placée sur liste noire, la société chinoise se voit désormais retirer les accords qu'elle avait tissés avec Microsoft.

Votre opinion

Postez un commentaire