Apple ajoute une nouvelle brique à sa politique de protection des données.
 

L’entreprise a discrètement modifié les règles de l’App Store pour que les développeurs ne soient plus en mesure de créer des bases de données des contacts d’utilisateurs de leurs applications.

Votre opinion

Postez un commentaire