En 2003, Steve Jobs présente Safari, le navigateur d'Apple.
 

L'outil "Do not track", proposé sur le navigateur Web d'Apple, limitait le volume de données recueillies. La firme le juge obsolète et inefficace.

Votre opinion

Postez un commentaire