BFM Business

Alerte aux faux avis de contravention envoyés par mail

Une contravention pour stationnement non payé prise en photo le 02 juin 2010 à Dijon

Une contravention pour stationnement non payé prise en photo le 02 juin 2010 à Dijon - JEFF PACHOUD © 2019 AFP

Le mail demande aux automobilistes de s'acquitter d'une amende de 45 euros, mais certains détails permettent de repérer la fraude.

Une arnaque aux fausses contraventions s'attaque actuellement aux boîtes mail des Français. Selon une information du site spécialisé Phonandroid, une campagne de "phishing" sévit actuellement en France, en prenant la forme de mails dont le destinataire se présente comme "AMENDES GOUV", et où il est demandé de régler une contravention.

D'après les mails qui ont été constatés, les escrocs s'adressent aux automobilistes, pour un véhicule ayant fait "l'objet d'un contrôle ayant permis de constater une infraction d'excès de vitesse". Prétendument flashé à 85 km/h au lieu de 70, le conducteur devrait s'acquitter selon le mail d'une amende de 45 euros, accompagnée d'un retrait d'un point sur le permis de conduire.

Les mails frauduleux reprennent les codes d'un courriel administratif classique
Les mails frauduleux reprennent les codes d'un courriel administratif classique © Phonandroid

Quelques détails troublants

Une manœuvre qui n'est rien d'autre qu'une escroquerie, détectable relativement facilement. Car même si le mail reprend les codes basiques d'un courriel administratif, comme les logos de la République française, certains détails ne collent pas.

D'abord, le mail est générique: à aucun moment le descriptif de votre véhicule n'est précisé, ni votre nom, prénom, ni la plaque d'immatriculation de votre véhicule, et encore moins le lieu de l'infraction supposée.

De plus, même si l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) envoie parfois des contraventions par mail, l'adresse des autorités est "nepasrepondre_noreply@antai.fr.", non " AMENDES GOUV".

Un but: vider votre compte en banque

Le but de ce type d'arnaque est de vous envoyer sur un site où vous aurez à remplir toutes vos coordonnées bancaires, et dans un second temps, de vider votre compte. Prudence donc.

Et dans le cas où vous auriez déjà rentré vos coordonnées bancaires, il faut impérativement contacter votre banque. Dans un second temps, il est utile de signaler le mail sur la plateforme Signal Spam, qui est recommandée par la CNIL.

Louis Augry