Le jeune homme, qui a depuis porté plainte, a relaté que ses agresseurs l'avaient ensuite fait chuter et l'avaient frappé, avant de "lui arracher sa chaîne et son pendentif",
 

Le jeune homme agressé jeudi 25 août à Vitrolles a reconnu vendredi qu'il avait inventé le motif de son agression, souhaitant dissimuler une rixe de droit commun.

Votre opinion

Postez un commentaire