TItre
 

Une association contre les violences faites aux femmes au travail (AVFT) va devoir fermer son accueil téléphonique, suite aux trop nombreuses saisines de femmes victimes. En deux ans, le nombre de saisine a doublé, précise l'AVFT. 

Votre opinion

Postez un commentaire