BFMTV

Vincennes : un second tronc humain retrouvé

-

- - -

Un second tronc humain a été découvert dimanche au bois de Vincennes, à Paris. C’est le couple placé en garde à vue ce week-end qui a lui-même prévenu les enquêteurs.

Le couple qui s'est présenté ce week-end aux enquêteurs de la brigade criminelle au Quai des Orfèvres à Paris a déclaré « de manière décousue » avoir tué, puis dépecé début juin une femme à l'issue d'une dispute. Il a ensuite ajouté avoir tué son compagnon dont le corps sans tête a été découvert dimanche soir au bois de Vincennes. « Il reste à vérifier ces affirmations ainsi que les circonstances exactes de cette affaire », a expliqué une source proche de l'enquête, « dans le temps de la garde à vue » qui « se poursuivait lundi matin en même temps que des analyses génétiques » sur les corps.

Un différend à l’origine du meurtre

Selon les tout premiers éléments de l'enquête, ce double meurtre, s'il est bien avéré, aurait pour origine un différend entre les deux couples, tous deux d'origine asiatique. Les présumés auteurs, selon les mêmes éléments, avaient en garde l'enfant du couple décédé qui serait mort début juin dans des conditions qui restent à éclaircir. Il y a eu une dispute à ce sujet à la suite de laquelle l'homme et la femme en garde à vue ont tué ce couple puis l'ont dépecé, rapporte une source proche de l’enquête.

Une jambe puis un torse déjà retrouvés

Un torse humain coupé au niveau des jambes et de la tête, a déjà été découvert vendredi dernier en état de décomposition dans le bois de Vincennes, à Paris, une semaine après qu'une jambe humaine eut été trouvée dans le même bois par deux joggeuses. Le 7 juin peu avant 20h, deux joggeuses avaient découvert cette jambe « sans vêtement et coupée à la cheville » en état de décomposition.

La Rédaction avec AFP