Victimes des attentats: vers l'indemnisation des "préjudices d'angoisse et d'attente"

Juliette Méadel a annoncé la mise en place d'un groupe de travail, chargé de réfléchir à l'indemnisation des "préjudices d'angoisse et d'attente" dont souffrent les victimes des attentats ou leurs proches. (Photo d'illustration)
 

Juliette Méadel, secrétaire d'Etat chargée de l'Aide aux victimes, a annoncé la mise en place d'un groupe de travail, chargé de réfléchir à l'évaluation et l'indemnisation des "préjudices d'angoisse et d'attente", dont souffrent des victimes des attentats ou leurs proches.

Votre opinion

Postez un commentaire