BFMTV

Vesoul: un an de prison ferme pour un trafic de pièces détachées chez PSA

BFMTV

Un salarié et un ex-salarié de PSA Peugeot Citroën à Vesoul ont été condamnés jeudi à deux ans de prison, dont un an ferme, pour un trafic de pièces détachées d'un préjudice estimé à 150.000 euros. 

Les deux anciens collègues, qui comparaissaient libres pour vol et recel de vol sur une période allant d'avril 2011 à avril 2014, ont reconnu les faits. Le salarié de PSA âgé de 34 ans oeuvrait pendant son service de nuit dans le plus important site mondial de pièces détachées de la marque au lion, où il travaillait depuis 13 ans. Il amenait des pièces jusqu'au grillage du site, puis les passait à son complice, ancien cariste de l'entreprise âgé de 38 ans, qui les chargeait dans un véhicule avant de repartir chez lui. Ils vendaient ensuite les pièces sur internet et obtenaient ainsi jusqu'à 4.000 euros mensuels.

Les policiers ont enquêté sur 140 annonces de pièces détachées pour retrouver les voleurs qui revendaient les turbos, les pare-chocs et autres étriers environ 40% en dessous du prix du marché. 

A. G. avec AFP