Jacques Chirac, le 16 juillet 1995.
 

Le 16 juillet 1942, plus de 13.000 juifs français étaient arrêtés par la police française avant d'être déportés dans les camps de la mort nazis.

Votre opinion

Postez un commentaire