Mis à jour le

François Hollande a rendu hommage aux quatre soldats tués le 9 juin dernier en Afghanistan, en présence de son prédécesseur Nicolas Sarkozy. Une cérémonie solennelle sur fond d’unité nationale, loin des querelles politiques.

Votre opinion

Postez un commentaire