BFMTV

Une institutrice jugée ce mardi pour homicide involontaire après la mort d'un de ses élèves en 2018, la mère "n'a plus de haine" envers elle

Le procès d'une institutrice poursuivie pour homicide involontaire après la mort d'un de ses élèves en 2018 s'ouvre ce mardi. L'enfant, âgé de cinq ans, avait mangé des crêpes faites par la maîtresse, en dépit de son allergie connue aux produits lactés. La mère de la victime témoigne, et assure "ne plus avoir de haine" envers l'institutrice.