BFMTV

Un responsable des Restos du Coeur réagit après que des bénévoles ont refusé de servir des migrants

La totalité de l'équipe de l'antenne de l'association de Fréjus, commune du Var dirigée par le maire RN David Rachline, a démissionné.

"Les Restos n'opèrent aucune discrimination et le respect de la personne humaine va de pair avec la solidarité", commence la Charte des Restos du Coeur. Malgré cette valeur portée haut par l'association caritative fondée par Coluche en 1985, les bénévoles de l'antenne de Fréjus, dans le Var, refusaient de servir des personnes sans-papiers ou migrantes depuis plusieurs mois. La totalité de l'équipe de cette commune, dirigée par le maire Rassemblement national (RN) David Rachline, a démissionné.

"L'accueil inconditionnel aux Restos du Coeur n'est pas une condition négociable par nos bénévoles", rappelle sur BFMTV Daniel Ravel, délégué régional de l'association pour la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. "Lors de l'entrée chez nous pour exercer cette activité, nous nous engageons tous à respecter cet accueil inconditionnel."

"Ça veut dire que nous accueillons quelle que soit la provenance des personnes qui viennent frapper aux Restos du Coeur, nous accueillons tout le monde. La misère, elle n'a pas d'identité, elle n'a pas de territoire. Dès lors qu'on vient frapper à la porte, nous ouvrons le coeur des Restos du Coeur", assure le responsable associatif.

Les distributions aux familles assurées

Pour Daniel Ravel, ces bénévoles "ont oublié le premier point de la Charte. (...) Ils ont voulu faire une sélection dans l'accueil des personnes, nous leur avons demandé depuis un certain nombre de mois, depuis quatre ou cinq mois, de réfléchir à leur engagement. Ils ont réfléchi, ils n'acceptent pas cet accueil inconditionnel. Nous leur avons demandé de choisir, ils ont choisi: ils ont démissionné, précise-t-il.

Quelque 250 familles sont accueillies par l'antenne fréjussienne. Mardi, une équipe de nouveaux bénévoles a assuré la distribution à quelque 200 familles, selon Daniel Ravel. D'après Var-Matin, cette distribution a été possible grâce à l'action de bénévoles des communes varoises du Muy et de Toulon.

"Mardi (prochain), les familles se présenteront et seront servies et accueillies dans ce centre des Restos du Coeur", assure-t-il.
Clarisse Martin Journaliste BFMTV