BFMTV

Un passager d'Easyjet portant un bébé frappé par un employé à l'aéroport de Nice

L'altercation entre un passager et un employé de l'aéroport de Nice a eu lieu dans la soirée du samedi 29 juillet.

L'altercation entre un passager et un employé de l'aéroport de Nice a eu lieu dans la soirée du samedi 29 juillet. - Crédit : Arabella Ark, Twitter @ArabellaArkwri1

Un passager qui attendait depuis plus de 12 heures le départ de son vol EasyJet pour l'Angleterre a été frappé par un agent d'une société sous-traitante de l'aéroport de Nice, alors qu'il exigeait des informations. La scène, filmée puis relayée sur les réseaux sociaux, fait polémique.

Alors qu'il tentait d'obtenir des informations sur son vol EasyJet retardé, un père de famille qui portait un bébé dans ses bras, a été frappé au visage samedi par un employé à l'aéroport de Nice.

Les autorités aéroportuaires ont confirmé l'incident dimanche. "L'Aéroport de Nice Côte d'Azur confirme l'altercation intervenue hier soir entre un passager et un agent d'une société de sous-traitance, qui ont tous deux été pris en charge par la DDPAF (Direction départementale de la police aux frontières), intervenue immédiatement", indiquent-elles dans un communiqué.

Plusieurs témoins, cités dans la presse britannique, ont expliqué que la dispute avait éclaté aux alentours de 22h30 dans la file d'attente du vol EZY2122 en direction de Luton, en Angleterre. L'avion avait été retardé de plus de 10 heures à la suite d'un malaise d'un membre de l'équipage, rapporte France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le père de famille britannique et sa compagne se seraient alors plaints auprès de l'employé de l'aéroport de l'attente et du manque d'informations. "L'homme avec le bébé est allé parler avec cet agent", a ainsi expliqué l'une des passagères, Arabella Arkwright, sur BCC Radio 5 Live. "Le Français (l'employé de l'aéroport, NDLR) n'a pas répondu, il a eu un sourire narquois, puis a frappé l'homme sur le côté gauche de son visage", a-t-elle poursuivi. "J'ai vu ensuite le salarié lever la main sur l'homme et le frapper au visage alors que ce dernier tenait dans ses bras son bébé de neuf mois. C'était horrible, je n'arrive pas à croire que des gens peuvent se comporter comme cela", a-t-elle encore raconté sur CNN.

Une enquête ouverte 

La compagnie EasyJet a fait savoir sur Twitter sa préoccupation et a confirmé que l'homme n'était pas un membre de son personnel.

L'Aéroport de Nice Côte d'Azur a précisé qu'une enquête avait été ouverte par la police aux frontières, qui s'appuiera sur les images de vidéosurveillance pour déterminer les circonstances exactes de l'incident. Selon France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, la direction de l'aéroport soutient que le passager ne portait pas d'enfant au moment de l'altercation, ce que semble pourtant montrer une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et reprise par le journal britannique The Sun

M.P