BFMTV

Un militant CGT grièvement blessé après avoir été renversé par une voiture à Fos-sur-Mer

Un cortège de la CGT (image d'illustration)

Un cortège de la CGT (image d'illustration) - Dominique Faget-AFP

La scène a été d'une rare violence. Un automobiliste pris dans un barrage à Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône, a foncé ce jeudi sur un militant de la CGT.

L'homme arrivait à vive allure face à un barrage de militants alors que la manifestation était en train de se disperser. L'automobiliste, chahuté par les grévistes, a alors foncé sur un manifestant qui avait ses deux mains sur le capot de sa voiture. Le militant a été renversé et sa tête a heurté le sol. L'automobiliste a ensuite poursuivi sa route jusqu'à un prochain barrage policier. Les forces de l'ordre l'auraient laissé passer, alors que, selon de premiers témoignages, des manifestants auraient crié pour qu'il soit interpellé. La victime a été héliportée dans un état grave.

Le préfet de police confirme à BFMTV que l'automobiliste s'est rendu au commissariat de Martigues. 

Des incidents à Vitrolles et Cherbourg

D'autres incidents se sont produits lors de cette huitième journée de mobilisation contre la loi Travail. Un peu plus tôt, un camion a forcé un barrage de la CGT dans la zone industrielle de L'Anjoly de Vitrolles, dans le même département. Trois personnes ont été légèrement blessées, a annoncé la préfecture. Le chauffeur âgé de 42 ans a lui été placé en garde à vue et conduit à l'hôpital, blessé légèrement après avoir été pris à partie par les manifestants.

Dans la Manche, un syndicaliste CGT, maire Front de gauche d'une petite commune, a été tué et un autre individu a été grièvement blessé dans un accident de la route devant un site fermé pour grève à Cherbourg. Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux hommes se trouvaient à moto lorsqu'ils ont été "percutés par une voiture qui faisait demi-tour devant une déchetterie", a indiqué un responsable de la police.

C.H.A. avec Perrine Baglan