BFMTV

Un détenu "dangereux" s'évade de l'hôpital de Créteil

Un détenu de 23 ans considéré comme dangereux s'est évadé de l'hôpital intercommunal de Créteil, ce vendredi en début d'après-midi.

Un détenu de 23 ans considéré comme dangereux s'est évadé de l'hôpital intercommunal de Créteil, ce vendredi en début d'après-midi. - melina1965 - Flickr - CC

Le détenu disait avoir subi des violences de la part d'un surveillant pénitentiaire et avait été hospitalisé pour évaluer son incapacité totale de travail. Vers 13h30 ce vendredi, les policiers ont constaté sa disparition. D'importants moyens ont été déployés pour le retrouver.

Un détenu de 23 ans, considéré comme "dangereux" par la police, s'est évadé vendredi de l'hôpital intercommunal de Créteil où il avait été admis pour des soins.

Un homme "aux attaches marseillaises"

Cet homme, connu pour plusieurs vols à main armée, avait été extrait de la maison d'arrêt de Nanterre et escorté par le Service départemental de la police judiciaire (SDPJ) du Val-de-Marne jusqu'à l'hôpital intercommunal de Créteil.

Il disait avoir subi des violences de la part d'un surveillant pénitentiaire et avait été hospitalisé pour évaluer son incapacité totale de travail (ITT), a précisé une source judiciaire. Vers 13h30, les policiers ont constaté la disparition du détenu, un homme "aux attaches marseillaises", selon une source policière, et qui était sous le coup de deux mandats de dépôt.

La police des polices saisie

Il aurait réussi à sortir une main de ses entraves et à échapper à la surveillance de la police. "D'importants moyens ont été déployés pour retrouver cet homme considéré comme dangereux", a expliqué une source policière. Le parquet de Créteil a saisi la Brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne et le Préfet de police de Paris a saisi l'IGPN, la "police des polices" - pour que soit menée une enquête administrative.

C. P. avec AFP